Etablissement primaire et secondaire Blonay-Saint-Légier
29 mars 2017

2017 – Camp de ski de piste

Quelques souvenirs du camp de ski de piste à Leysin

Lundi, avec mes 69 camarades, nous sommes montés dans le car, tout contents de pouvoir skier et en espérant avoir le beau temps. Nous sommes arrivés avec toute la bonne humeur du monde à Leysin. Nous avons ensuite rencontrés nos moniteurs de ski et on nous a envoyé dans nos chambres pour y déposer nos affaires. Finalement, nous avons été répartis dans nos groupes de ski. Si je peux me permettre un conseil: ne prenez pas le groupe des forts, ceci pour votre santé, car cela m’aura coûté une jambe. Nous sommes alors partis pour un après-midi de ski. Epuisés, nous sommes revenus à l’hôtel. Dans les chambres prévues pour quatre, nous étions parfois cinq ou même six, ce qui n’était pas toujours très confortable, mais très drôle. Nous sommes descendus pour le repas du soir où on nous a appris qu’on nous projetterait un film dans le cinéma du village qui se trouve dans l’hôtel. Mais malheureusement, le projecteur n’était vraiment pas super. Ainsi, après l’excellant repas, nous avons été voir « Les Insaisissables »: c’est l’histoire de trois magiciens voleurs qui …. mais Brigade anti-spoileurs! Continuez votre route, rien à signaler. Fatigués, nous avons été dormir.

Mardi, nous nous sommes réveillés avec l’envie d’aller skier. Nous avons donc pris un petit-déjeuner et nous avons préparé nos sandwichs pour pique-niquer. Téléportation directe sur les pistes où tous les groupes se sont mis à skier dans tous les sens et après avoir consommé leur pique-nique, ils sont repartis. Malheureusement, à 14h30, je dois quitter les pistes, emporté d’urgence à Aigle pour une fracture spiroïdale du tibia, très douloureuse.

La suite du camp, je le dois aux comptes-rendus de mes copains. Le mardi soir, ils sont allés au Tobboganing park pour une soirée nocturne durant laquelle ils se sont amusés comme des petits fous. La soirée casino du mercredi leur a permis de perdre tous leurs jetons et le jeudi, lors de la traditionnelle boom, les garçons sont restés fidèles à eux-mêmes et sont restés assis durant la majorité de la soirée.

Pour moi, ce camp aura mal fini, mais pour tous les autres, la semaine, malgré la météo, aura été très apprécié par les élèves. Merci aux profs qui nous ont accompagnés et à la direction qui permet à ses camps d’être organisés.

Duncan Woodford

« Cartons du coeur 2016, le bilan 2017 Camp de randonnée »
« Cartons du coeur 2016, le bilan 2017 Camp de randonnée »